Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Reflet

 

REFLET

 

 

 

 

(Dans le miroir)

Hommage à Vincent Van GOGH.

 

 

 

 

 

 

Je nʼai pas su tʼaimer, je nʼai pas su tʼattendre

Et ton discret départ laisse un coeur incompris.

Par ce dernier regard jʼai davantage appris

Que lʼespoir dʼun baiser, dʼune lettre si tendre.

 

 

Au plus noir de mes jours ta présence embrassait

Mon visage éclairé de cet étrange rêve…

Vois, dʼun reflet moiré se dessinait la trêve :

Je mʼoubliais enfin, mon angoisse passait.

 

 

Qui saurait me lier puisque me voici libre ?

Aurais-je peur alors de voir une prison

Dans ce si bel amour refusé sans raison ?

 

 

Aux larmes dans les yeux, comprends-tu que je vibre

À ce visage dʼange où lʼon cerne le trait

Dʼun poète égaré dont tu fis le portrait ?

 

 

 

© Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

 


 

Peinture de Franck PASQUALINI © réalisée pour illustrer le poème Reflet extrait du recueil Solitude étrangère… Voir Galerie photo.

écrit par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE.

 

 en un clic,

vers un autre poème

 

 

Auteur : Yves Philippe de Francqueville

 

 



25/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres