Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Peut-on faire boire un âne qui ne veux pas ?

 

Notes X244, X105, 135, 195 & 268; extraites de la première liasse des écrits de Yves Philippe de FRANCQUEVILLE :

 


 

 

Note X244 :

 

Peut-on faire boire l’âne qui n’a pas soif ?

Est-ce possible ? 

Oui… en mettant à côté de lui un âne qui a fort soif et qui boit avec plaisir.

 

 

Note X105 :

 

L’acte qui crée l’humain c’est le pardon.

 

 

Note 135 :

 

Arrêtons de parler toujours de grandeur d’âme; inquiétons-nous aussi de la médiocrité du corps.

 

 

Note 195 :

 

Le vase crée le vide et la musique le silence.

Pour qu’il y ait silence, en musique, il faut qu’il y ait de la musique autour.

Merci à George BRAQUE : "Le vase donne une forme au vide, et la musique au silence".

 

 

Note 268 :

 

Un puits qui déborde, une rivière qui devient fleuve… La source doit être de bonne qualité.


 

© Yves Philippe de FRANCQUEVILLE.

.



29/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres