Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Regard d'amour

 

 

 

 

REGARD D'AMOUR

 

 

 

I

 

De visage en paysage,

L’on m'invite à ce voyage,

 

La liberté pour tout chemin

Vers l’océan le plus lointain.

 

La nature,

Ses créatures,

C'est mon histoire :

Une aventure

 

Où, de tout cœur, j'ose rêver…

De tout mon corps, je puis aimer.

 

Nuits après jours sur cette terre,

J’ouvre les yeux à la lumière ;

 

Trop souvent seul, un peu songeur

De quelques vers, un air moqueur…

Soudain je nais, souvent je meurs.

 

Point de regrets pour cette vie,

Elle est ainsi : je l'ai choisie.

 

 

II

 

 

Un soir, je me suis arrêté

Devant la fleur de mon été.

 

Elle était là, belle et amante,

À peine éclose et si savante

 

Que je me voyais endormi

Au cœur d’un monde où l’on dit : “ oui ” !

 

Espérant que cela ne cesse

Ne pensant plus à la promesse,

 

Un printemps changeait l’annoncée :

L'ancre venait d'être jetée.

 

Je ne savais croire à l'honneur

De tant d'amour et fus songeur…

Mais un parfum chassa mes peurs :

 

Elle a pris sa forme de vie,

Elle a jailli : je l'ai saisie.

 

 

III

 

 

Rien qu'un regard, rien qu'un sourire,

Enfin une île et je respire.

 

L'esprit comblé de sa présence,

Assuré de sa confiance

 

Sans peur de la voir me trahir

Ou se faner pour un soupir ;

 

Ces doux espoirs portent mes pas :

J’oublie alors tous mes tracas.

 

Elle a compris que je l'aimais

Puisqu’elle est en moi désormais.

 

Alors son cœur contre mon cœur

S'unissent ainsi force et chaleur,

Pour n'être que mêmes bonheurs.

 

Ne suis-je plus seul en ma vie ?

Cherchez la muse : mon amie…


 

Pour un instant, se souvenir ?

Enfin une île et repartir…


 

 

 

© Yves Philippe de FRANCQUEVILLE.

 

.



10/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres