Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Impromptu

 

 

Impromptu

 

 

à Claire P.,

pour Chris,

à tous et à toutes en l’honneur de vos dons.

 

 

Sur ces lames de nacre et d’ébène, des mains

Laissent libres leurs doigts d’élever ces parfums

Hors du vase sacré... Mélodie enivrante

Aux multiples reflets : vive gamme brûlante.

 

Assis près de l’enfant, j’écoute le silence

Éveiller en son cœur une sublime aisance :

L’harmonie étonnante a révélé soudain

Ce désir de créer, cet appel au divin.

 

Alors, le temps n’est plus, le rêve emplit l’espace ;

L’artiste et l’instrument ne sont plus face à face...

Notre genèse est là qui jamais n’a fini :

De l’un nous jaillit l’autre afin d’en être uni.

 

Animé par l’esprit chaque accord est naissance ;

Il découvre en nos yeux des larmes d’innocence,

Évanouit la peur, dévoile sublimé,

Un visage apaisé de se savoir aimé.

 

 

© Yves Philippe de FRANCQUEVILLE.

 En un clic,

vers un autre poème…

Auteur : Yves Philippe de Francqueville



29/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres