Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Yves Philippe de FRANCQUEVILLE ou les prémices d\'une quête existentielle

Il n’y aurait plus d’île à découvrir ?

 Notes 380, X88, X95 & X113; extraites de la première liasse des écrits de Yves Philippe de FRANCQUEVILLE :

 

Note 380 :

 

Est-il possible de connaître l’autre dans sa totalité ?

Nous pouvons pourtant tenter de l’apprendre chaque jour un peu plus.

Car l’humain est toujours en construction.

Nous sommes libres cependant de le rencontrer, de le découvrir, de l’aimer.

 

 

 

Note X88 :

 

Je cherche toujours, et parfois : la continuité dans l’intemporalité.

Formidable aventure que d’être toujours et parfois en recherche : comme le courant alternatif ; le discontinu dans le continu.

Merveilleuse alternance de plus et de moins… tout en essayant d’avancer aujourd’hui vers demain.

 

 

 

Note X95 :

 

Il n’y aurait plus d’île à découvrir ?

Beaucoup pensent avoir juste les restes… et pleurent, se révoltent ou tentent d’oublier par tous les moyens…

Et pourquoi donc se résigner à croire que nous sommes à la fin d’une civilisation sans entreprendre les fondements d’une nouvelle ?

Je pense que le monde nouveau se construit à chaque pas, à chaque rencontre : une découverte, une île ? Un visage, un paysage…

Cf. Regard d’amour. Voir poèmes dans ce site.

 

 

 

Note X113 :

 

Un chemin qui n’est pas pris ce jour, ne le sera probablement jamais plus.

Ce chemin sera comme nous : tout autre demain…

Cf. Héraclite : « On ne remonte jamais deux fois le même fleuve ».

Cf. Jorge Luis BORGES, Fictions : Tlön Uqbar Orbis Tertius.

Cf. Anatole FRANCE : «  C’est toujours une tentative désespérée que de ressusciter un mort ».

…Quoique !


 

 

 

© Yves Philippe de FRANCQUEVILLE.

 

 

Auteur : Yves Philippe de Francqueville



10/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres